LA VIE DES MARAIS – AOÛT 2019

2 septembre 2019,

À la suite de notre précédent communiqué du 19 juillet, nous revenons vous donner quelques nouvelles en direct des Marais salants.

Marais-salant-guerande-cosmetics

Nous avons interrogé Franck, paludier à Guérande, qui nous confirme que la récolte vient de reprendre après quasiment 3 semaines d’interruption due à la mauvaise météo du mois d’août. En effet après une très belle production en juillet, en août la pluie est venue diluer l’eau dans les bassins, empêchant l’extraction du sel. 

Pour y remédier et relancer la production, l’eau des fares (les bassins d’évaporation autour des bassins de récolte) a dû être partiellement vidée et l’eau des œillets (les bassins de récolte) a été pompée pour être transvasée dans les fares, permettant ainsi d’accélérer l’évaporation de la saumure.

Franck nous dit que le gros sel “a déjà été roulé“ : vous comprendrez que cela signifie que le sel et la fleur de sel sont rentrés au fur et à mesure de leur récolte. Ainsi moins de temps a été perdu à attendre.

Les tendances météo sont toujours incertaines et ce ne sont hélas pas les paludiers qui “font la pluie et le beau temps“ !

Reste à espérer que la fin de saison pourra durer jusque septembre pour compenser le manque à gagner et équilibrer ainsi le bilan de la saison 2019.

Voici venu le temps de compléter nos récoltes en ressources naturelles des Marais salants qui seront transformées en actifs cosmétiques : en effet c’est la pleine saison de la Salicorne rouge et les Eaux-Mères pourront être pompées dès que la récolte de Sel touchera à sa fin. Pour nos Eaux-Mères, la grosse production de juillet a eu tendance à les surcharger en magnésium et en fer, donc la coupure aura été bénéfique pour rééquilibrer leur charge minérale ! 

Ensuite, après quelques jours de vacances, les paludiers pourront commencer à songer aux travaux d’hiver, ces travaux sont réalisés en équipe.

Les bassins seront remis sous eau pour les protéger des intempéries, sauf ceux qui auront besoin d’être rechausssés. Le rechaussage consiste à ramener de l’argile dans les œillets pour en améliorer le niveau et la forme. Heureusement cela ne se pratique que chaque vingtaine d’année. C’est pourquoi les équipes tournent pour couvrir l’ensemble des bassins en activité. 

le 26 août, interview de Franck paludier à Guérande 

Produit ajouté au panier

Mon panier
Nombre de produits 0 Nombre de produits 1
Sous-total
Frais de livraison  : (Offerts à partir de 49 €) 5.50€
Total TVA incluse
Continuer mes achats Commander